Réunion Public mercredi 7 octobre à Cazoulès

Vous êtes invités à participer à la réunion ordinaire de l’ADL…

mercredi 7 octobre 18h, A CAZOULES

Restaurant  Le Saint-Georges

REUNION PUBLIQUE

ADL  associé au  Collectif de Cazoulès qui  fera son rapport…

***

Faut-il  oui ou non un assainissement collectif à Cazoulès ?

*      Diaporama : 2 exemples

- L’assainissement collectif

- L’assainissement individuel

Avantages et inconvénients

* les coûts de l’eau pour 120m3

 

20 h : REPAS pour faire connaissance, 15 euros 

 Potage,   Entrée

Plat viande et légumes

Fromage, dessert

pichet de vin, café ! Bonne humeur !

Retenez votre place au collectif,  au restaurant, à l’ADL

 

L’ADL a répondu favorablement à la demande d’aide de différents citoyens de Cazoulès regroupés au sein d’un « collectif ». L’assainissement collectif est loin d’être la meilleure solution pour régler le problème de la pollution de l’eau…

Le Conseil d’Administration de l’ADL s’est réuni au siège social le 28 avril 2015 pour manifester son soutien au "Collectif de citoyens de Cazoulès". Ainsi, soixante-dix foyers sur la centaine à raccorder s’opposent à ce projet qui fera grimper le prix du m3 d’eau à plus de 6 € et fera exploser les factures !

L’ADL rappelle que l’eau est un besoin de première nécessité et que la campagne n’est pas le territoire de l’assainissement collectif mais bien celui de l’assainissement individuel ou regroupé (ANC : assainissement non collectif) lequel est plus adapté tout en étant moins coûteux en fonctionnement.

L’ADL rappelle que l’assainissement collectif est une technique citadine adaptée pour résoudre des problèmes propres aux densités humaines plus élevées qu’à la campagne. Sa réalisation est souvent surdimensionnée par rapport aux besoins réels. De plus, la construction et l’entretien de l’assainissement collectif sont très coûteux. L’absurdité du système est éclatante dans les communes de moins de 3 000 habitants où toutes les dépenses d’investissement et de fonctionnement sont également financées par ceux qui n’y sont pas raccordés. Il y a souvent une situation abusive voire scandaleuse. Ainsi, les petites communes qui se lancent dans de tels projets d’assainissement collectif en viennent à s’asphyxier financièrement. Vous trouverez dans le journal PAGG la preuve de ce qui est avancé ici.

Venez nombreux ; la démocratie est une affaire de tous les jours ! 

Pour le Bureau, Michel Cuvillon, Président de l’ADL.

Restaurant Le Saint-Georges, Cazoules Cazoulès